Le printemps des conférences

La semaine dernière, trois conférences ont occupé la JoliFamille, de Nantes à Aix-en-Provence, en passant par Paris. Le choix de la destination n’a pas été évident pour tous ! Nous y avons partagé nos acquis, échangé nos opinions, rencontré nos pairs et assisté à de nombreuses sessions – retour sur une semaine riche en apprentissages !

La place grandissante de React

Pour cette édition de 2017 de React Europe (notre retour sur l’édition 2016), l’accent a été mis sur la performance et l’optimisation.

React Fiber, déjà présenté à la conférence F8, est une réécriture complète de React. Plus efficace sur les terminaux basiques et mobile, les efforts ont été faits sur la gestion des animations et des gestures, mais surtout au niveau du rendu des composants : pre-rendering, découpage en chunks, offscreen priority… Très orienté mobile, Relay Modern permet de réduire le flux de données traitées et envoyées sur le réseau grâce aux GraphQL static queries – voir le sujet des API GraphQL en PHP avec Aurélien.

Kevin Lacker, manager de la team Open Source de Facebook a présenté la stratégie « Worse is Better » : rendre populaire un outil par sa simplicité (React) et laisser les contributeurs ajouter les briques manquantes. Dans ce sens, la « Javascript fatigue » permet de créer un écosystème qui fonctionne.

Oculus a présenté ReactVR, leur ambition de réduire la complexité du développement d’applications en réalité virtuelle et les problématiques rencontrées pour faire cohabiter natif et web sur une plateforme unique.

Le créateur de la librairie react-dom-stream a parlé de l’importance du streaming server-side rendering pour rendre accessible une app sur des réseaux 2G émergents. Le rendu côté serveur était aussi de la partie au PHP Tour de Nantes !

Claire et Suzanne ont eu l’occasion d’y détailler les mariages possibles entre Symfony et React, avec le rendu JavaScript côté serveur. Beaucoup plus évident pour la communauté NodeJS que pour les développeurs PHP, le sujet a conquis son public et un article plus détaillé sera prochainement publié pour revenir en détail sur l’état de l’art.

À noter que la majorité des vidéos de React Europe sont déjà en ligne !

GraphQL remet en question REST au PHP Tour

Aurélien nous a parlé de son retour d’expérience sur l’implémentation GraphQL de l’API de Cap Collectif, basée sur Symfony. On y apprend comment réaliser une API à partir d’un schéma et non plus de multiples endpoints, et comment GraphQL nous permet de préciser les données dont on a besoin et nous les restitue via un seul appel HTTP.

La suite des slides montre l’implémentation de l’API en utilisant le GraphQLBundle ainsi que les implications sur le cache.

Être beaucoup plus élégant et simple d’utilisation n’en reste pas moins que la problématique des performances se posent :

  • le cache HTTP d’un payload envoyé en POST ;
  • l’optimisation des requêtes / jointures plus difficile ;
  • la gestion des droits d’accès à certaines ressources
  • la nécessité de placer des limites de profondeur sur les imbrications possibles…

REST et GraphQL ne s’opposent pas nécessairement, chacun ayant ses propres spécificités, mais nos décisions techniques lors de la mise en place d’une API pour un client devront clairement prendre en compte ce nouvel arrivant tant les avantages sont nombreux et l’implémentation abordable.

PHP is not dead

La place de PHP dans le monde le montre bien, le langage et son écosystème se portent très bien.

La SPL (Standard PHP Library) a été remise en cause par Mark Baker. Par exemple, les SplFixedArray n’ont plus un grand intérêt de performance avec l’arrivée de PHP 7 par rapport à un Array classique. Mais l’aspect fonctionnel est toujours intéressant. En effet, imaginons une situation dans laquelle nous avons un tableau contenant N données, jamais plus, peut-être moins. Cette limite haute peut être exploitée avec un Fixed Array, et en cas de dépassement, une RuntimeException sera lancée. Les structures telles que Stack et Queue sont aussi à garder en tête, même si elles ont quelques limitations connues.

Juliette Reinders Folmer a pour sa part fait une présentation sous forme de Quizz : chaque participant avait un formulaire papier pour noter ses réponses… et la correction a fait très mal ! Les extraits de code n’était pas très compliqués, mais ils exploitent des comportements très spécifiques à PHP, très instructif !

Nous avons aussi beaucoup apprécié la conférence de Joël Lord sur le Machine Learning avec PHP (oui, vous avez bien lu). Alors évidemment, PHP n’est pas le meilleur langage pour faire de l’apprentissage automatisé, mais Joël nous a surtout rappelé les différences entre intelligence artificielle et machine learning, et nous a fait une démo avec un algorithme génétique.

Nous retenons aussi « Code moi une RH » d’Arnaud Langlade, en particulier la slide 48 qui nous apprend qu’il est possible avec Doctrine d’hydrater directement nos DTO !

Le bonheur au travail

À l’occasion de cette édition 2017 de Sud Web à Aix-en-Provence, Rozenn, notre CHO a pu parler de son rôle et de la place de ce nouveau métier dans les entreprises françaises. Créée par l’ingénieur américain Chang-Meng Tan au début des années 2000, alors 107e salarié chez Google, cette fonction fut un vrai succès dans la Silicon Valley et son intérêt tend à se développer de plus en plus en France depuis ces dernières années. Mais CHO, qu’est-ce que c’est ?

Le bonheur au travailCrédit photo : La super Thym!

Littéralement « responsable du bonheur », mais Rozenn met plutôt en avant son rôle d’accompagnement dans la mise en place d’une démarche de bien-être au travail, expliquant ainsi que cette démarche doit vraiment appartenir à l’entreprise. Recruter un CHO ne doit pas juste être un coup marketing pour déléguer le bien-être de ses salariés à une personne tierce et en faire un argument majeur de recrutement. Bien que les apéros, les activités et les soirées ciné rythment la vie chez JoliCode, l’idée est principalement d’avoir quelqu’un qui soit totalement extérieur aux projets et qui puisse, de ce fait, observer et évaluer ce qui se passe au quotidien : les humeurs de chacun, les tensions et même juste constater que tout va bien. En somme, elle assure un équilibre où le maître-mot est la bienveillance.

Sud Web : Les ateliers

Pour ceux qui ne connaissent pas le principe des ateliers Sud Web, le but est de partager des retours d’expérience à travers des sessions de 45 minutes tout au long de la journée du samedi. Le maître-mot étant « L’échange », chaque personne présente dans un atelier se doit de contribuer ou d’apprendre quelque chose. Dans le cas contraire, la personne est libre de changer de session à tout moment.

Atelier CSS : Les axes d’amélioration ?

Quoi de mieux pour parler de CSS, qu’un atelier organisé par le créateur du CSS lui même : Bert Bos.

Cet atelier fut mémorable, chaque intégrateur a pu se faire plaisir en proposant des solutions pour telles ou telles problématiques CSS. Un grand moment d’échanges et de partages avec des personnes passionnées !

Atelier Typo, Rythme vertical dans le Web

Jonathan nous a parlé de son retour d’expérience sur les bonnes pratiques typographiques dans le Web :

  • Pourquoi la typographie est l’élément essentiel d’un design Web ?
  • Comment définir les 6 niveaux de titres ?
  • Que signifie le terme de rythme vertical et comment le calculer ?
  • Comment l’appliquer sur l’ensemble des composants d’une page ?

Du JoliCode oui, mais pas que

Loïck et Benjamin ont enflammé le public à Nantes avec une conférence sortant de l’ordinaire : PHP – The Wrong Way !

La conférence raconte l’histoire d’un développeur PHP qui veut coder son blog en suivant toutes les mauvaises pratiques d’hier et d’aujourd’hui. Et, soyons honnête, en allant regarder dans nos vieux morceaux de code, nous trouvons tous ce genre de mauvaises pratiques !

La vidéo de la conférence devrait être rapidement disponible sur le compte Youtube de l’AFUP et peut-être rejouée au ForumPHP ? 😋

Nous reviendrons

Comme toujours avec les événements de SubWeb et de l’AFUP, nous sommes conquis ; et l’amour que portent les organisateurs à leur conférence se ressent vraiment dans l’organisation.

La sélection des talks a été soignée, les repas de qualité, les événements communautaires très appréciés, que leur reprocher ? Peut-être l’absence de lightning talks au PHP Tour, mais nous espérons nous rattraper au Forum PHP en fin d’année ! À noter qu’il aura lieu cette année au Marriott Rive Gauche les 26 et 27 octobre 2017.

Save the date and share the love !

blog comments powered by Disqus