Nous étions à ParisJS #21

Nous étions à ParisJS #21

Nous étions ce mercredi 25 juillet à ParisJS (un événement mensuel gratuit, ouvert à tous et dédié à Javascript).

Comme d’habitude, les sujets traités sont éclectiques et l’organisation au top (aux quelques aléas du direct près). Petit tour des présentations et de ce qui nous a marqué.

Construire un plugin jQuery

Après avoir bien galéré avec le projecteur, Mathieu ROBIN nous a présenté la conception de plugins pour jQuery. Conférence évidement orientée débutants, ou connaisseur qui revoit ses bases. Les plugins, c’est bien, mangez-en.

L’ensemble des règles et bonnes pratiques pour concevoir un plugin proprement sont disponibles dans la documentation officielle. Les protips© sont cependant :

  • Un JS
  • Un CSS
  • Respecter le chainage propre au style jQuery
  • Documenter
  • Tester (JSLint, JSHint, QUnit)
  • Faire une démo (un JSFiddle suffit)

Comme vous le savez surement, le site officiel des plugins jQuery est coupé depuis quelques temps, les alternatives recommandées par Mathieu sont jQueryRain et jQueryBuzz.

Cell.js, framework de gestion de vues

Stanislas Polu nous a parlé de Cell.js, un framework très simple (comprendre : il fait peu de choses, mais il les fait bien) qui a pour but d’aider à hierarchiser nos vues.

Une Cell construit et rafraîchit un élément de l’interface utilisateur. Les cells sont toutes hiérarchiques, et peuvent être créées à la volée. L’idée est de pouvoir mettre à jour toute l’interface en envoyant simplement un Json sur l’élément parent. Tous les enfants sont alors mis à jour en cascade.

Création de jeux vidéo en HTML5

Samuel Ronce, auteur des frameworks RPG JS et Canvas Engine (et de deux livres chez Eyrolles) à pris le micro pour nous parler d’HTML5 et de jeux vidéo. Alors qu’il y a encore 2 ans, faire un jeu passait forcement par Flash, on a la chance aujourd’hui de pouvoir faire un peu tout ce qu’on veut avec des solutions libres et presque standard.

Le Framework Canvas Engine n’est pas encore disponible (fin d’année ?) mais permettra de faciliter la création de jeux via Canvas, et ainsi permettre de faire des jeux qui marchent aussi sur Android et iPhone. Au programme, gestion du « chargement », Social Gaming et multijoueur (via Node.JS et Socket.io, en prenant en compte la triche aussi, en faisant tourner tous les calculs côté serveur). À surveiller de près !

WebFWD

L’omniprésent Thomas Bassetto nous a parlé rapidement de WebFWD, une initiative de Mozilla à destination des entrepreneurs. Mozilla propose ainsi à des start-ups de l’Open-Source toute une série de services, à condition qu’elles fassent avancer le Web.

Il peut s’agir de locaux, de discussion en direct avec les ingénieurs de Mozilla, de coaching et de mise en relation avec des partenaires, de conférences en ligne et même un potentiel de financement.

Le système fonctionne en France, et c’est bien sûr sur sélection (un POC est nécessaire). On peux citer BigBlueButton (système de cours à distance en ligne) qui en est un bénéficiaire. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Thomas, ou vous rendre sur webfwd.org.

Processing.js

Conférence improvisée par Franck Ernewein mais loin d’être inintéressante. Processing est un langage de programation créé en 2001 pour dessiner des images et des animations. À la base, la première implémentation a été faite en Java, ProcessingJs est donc un portage en Javascript (crée par John Resig, le papa de jQuery).

Il s’agit en quelque sorte d’un jQuery pour Canvas. Et comme les méthodes du portage Javascript sont identiques à la version Java, Frank nous a montré qu’on pouvait directement interpréter des classes Java en tant que ProcessingJS ! L’avantage est que cela rend possible l’utilisation de l’IDE de Processing pour développer les animations qui tournent dans n’importe quel navigateur décent.

Un exemple de réalisation très parlant et réalisé par Franck, TweetPing.

Pour conclure

Si vous vous intéressez à Javascript et que vous n’allez jamais à ParisJS, c’est que vous ne vous intéressez pas à Javascript. J’en fais un peu trop, mais c’est parce qu’encore une fois, les conférences étaient de qualité, on a appris de nouvelles choses et on a eu des discussions intéressantes autour d’une pizza et dans un cadre sympathique. Merci aux sponsors Bistri.com et Agence-e, et rendez-vous le mois prochain, sans faute !

blog comments powered by Disqus