Paris Web 2017, nous y étions !

Paris Web est l’une des plus chouettes conférences de la communauté francophone. Nous aimons y participer depuis de nombreuses années. Paris Web milite pour un web plus responsable, plus éthique, plus accessible, plus performant ou plus inclusif. Ce sont des thématiques qui nous tiennent à cœur. Toutes les conférences sont doublées en Langue Des Signes Françaises (LSF) et les conférences de la grande salle proposent la vélotypie. Cette année fut à nos yeux un très bon cru. Retour sur quelques conférences que nous avons aimées ou thématiques que nous aimerions partager avec vous.

La revue de code vue par Gilles Roustan

Gilles Roustan

La conférence La revue de code (bienveillante) présentée par Gilles Roustan nous a donné pleins de bons conseils sur la manière de faire ses revues de code (expliquer pourquoi, toujours proposer des alternatives, faire des petites PR, ne pas mélanger correction d’un bug et nouvelle fonctionnalité, être focalisé sur la fermeture des PR et limiter le nombre de PR ouvertes). La présentation de Gilles était un excellent complément à son billet de blog que nous vous recommandons de lire si vous n’avez pas le temps de regarder l’enregistrement.

GDPR pour les nuls

Plusieurs conférenciers ont abordé le thème de la GDPR (« General Data Protection Regulation »), ou RGPD en français (« Règlement Général sur la Protection des Données »). La GDPR est un ensemble de règles fixées par l’Union européenne afin de mieux protéger les données personnelles des citoyens européens. Cette directive s’appliquera à partir du 25 mai 2018. Ce nouveau règlement est une opportunité de mettre à plat les dérives de nombreux acteurs du web et travailler à un web plus responsable. Les sanctions seront importantes (4% du chiffre d’affaire avec un plafond de 20 millions d’euros).

Si vous êtes perdu(s) dans ce nouveau dispositif, la CNIL propose une méthode pour s’y préparer. Récemment, Fred Cavazza a publié un article qui résume bien le dispositif. D’autres directives sont à l’étude dont la directive ePrivacy.

La GDPR indique que l’adresse IP devient une donnée personnelle avec toutes les conséquences que cela peut avoir.

Cyrièle Piancastelli (de la BBC) est également venue nous présenter « Designing BBC Account: with BIG DATA comes BIG RESPONSIBILITY ». Elle a abordé la manière dont la BBC travaille pour être conforme à la GDPR notamment sur le projet d’authentification unique.

GraphQL à Paris Web

Notre collègue Aurélien David a eu la chance de présenter « Changer notre façon de concevoir une API avec GraphQL ». Une conférence sur le backend… plutôt inattendu à ParisWeb ! En partant d’un problème concret avec le modèle REST, on y découvre la façon GraphQL d’y répondre, en représentant une API, non pas en plusieurs endpoints mais un schéma. Aurélien détaille ensuite la spécification Relay, une surcouche de bonnes pratiques pour GraphQL qui permettrait notamment d’éviter de versionner son API ! Mais ce n’est pas si facile que ça… Pour finir, on y découvre les nouvelles problématiques de cache et sécurité. Vous pouvez retrouver les slides de la conférence.

L’accessibilité en force

La thématique de l’accessibilité était encore bien présente cette année.

Si vous n’y connaissez rien à l’accessibilité, la conférence De l’accessibilité vite fait et bien fait était un bon rappel en 15 minutes sur les pratiques minimales à employer pour rendre un site accessible.

La conférence Surdité et accessibilité du web vous permettra de mieux comprendre la surdité (et en plus, vous apprendrez à signer Fabius ou hérisson en LSF.

Le fondateur de RogerVoice est venu présenter sa solution qui permet à des sourds d’avoir une retranscription écrite d’une conversation. La technologie et l’innovation peuvent permettre d’améliorer le quotidien des personnes en handicap, elle n’est pas destinée qu’aux millénium. Nous l’oublions trop souvent.

Du CSS et du JS

Au niveau des technologies front, nous avons également aimé la conférence de Mathieu Bué sur son retour d’expérience dans l’intégration d’un projet Front complexe – Rendez-vous en terre inconnue.

Thomas Zilliox

La conférence « CSS, tu peux pas test ! » de Thomas Zilliox nous rappelle qu’il était encore impossible de tester les CSS comme nous pouvons le faire dans des langages programmatiques. Il nous a néanmoins donné quelques pistes et outils pour améliorer notre workflow et limiter les régressions. Nous avons principalement retenu percy.io qui se marie très bien avec Storybook de React et bemlinter, un outil écrit par les équipes de M6 Web pour « linter » les CSS respectant la syntaxe BEM.

D’autres outils : gemini, webdrivercss, backtrac.io, stylelint.io (linter de CSS), csscomb.com (linter + ordonnancement), prettier.io (linter JS), Style guide guide.

De la performance à l’écologie

Autre thématique présente cette année, l’écologie avec Le Green IT : facteur incontournable pour laver plus vert le web responsable. Cette conférence était un travail impressionnant de collecte de données sur le sujet.

Un site performant aura un impact écologique puisqu’il nécessitera moins de ressources.

Deux conférences sur la performance ont particulièrement retenu notre attention :

Les ateliers du samedi

Paris Web s’est terminé le samedi par les ateliers. Nous avons particulièrement apprécié l’atelier organisé par Octo. Durant 3 heures, les conférenciers ont repris les basiques sur les PWA (Progressive Web Apps) et ont aidé les participants au passage d’une application HTML5 à une application PWA. Ils ont partagé plein de bons conseils sur ces technologies prometteuses (mode offline, push notifications, …).

Slides de la présentation Progressive Web Apps

A l’année prochaine !

Paris Web est organisé par des petites fourmis bénévoles. Les organisateurs ont à nouveau fait un travail exceptionnel pour organiser une conférence de cette qualité. Un appel à bénévolat est d’ailleurs ouvert pour l’édition 2018. N’hésitez pas à consulter le Youtube de Paris Web pour y retrouver les deux jours de conférence !

blog comments powered by Disqus