Pourquoi nous aimons le FOSDEM 💛

Pourquoi nous aimons le FOSDEM 💛

Le FOSDEM, c’est le Free and Open source Softwares Developers European Meeting, ou en Français : rassemblement européen des développeurs de logiciels libres et Open Source. Cette conférence se tient sur deux jours et a habituellement lieu au sein de l’Université Libre de Bruxelles, et le choix du lieu n’est pas sans rapport avec la thématique, puisque pendant deux jours, on va parler FOSS.

En effet, chaque année depuis 2001, ce sont des milliers de développeurs et autres techos venus du monde entier qui viennent assister gratuitement à plusieurs centaines de conférences, démos, ateliers et autres lightning talks autour de la thématique du Libre et de l’Open Source. Cette année, pour des raisons évidentes, les conférences avaient lieu en ligne. Le programme en quelques chiffres : 4 scènes principales (sur les thèmes Communauté, Sécurité, Communications en temps réel et Divers), 52 developer rooms, 19 lightning talks et 41 stands d’entreprises, soit pas moins de 731 conférences en tout. Alors difficile d’assister à tout !

Les sujets abordés sont répartis par thème dans les différentes developer rooms. On pouvait y entendre parler de langages, de concepts de programmation, d’outils de recherche Open Source, de comparaisons de suites de tests, ou encore de démos de nouveaux outils, développés et actuellement utilisés par… une seule personne !

Et, si comme beaucoup vous travaillez sous Linux, eh bien c’est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur votre outil de travail. Beaucoup de conférences sont orientées système et outils. De nombreux projets connus et reconnus sont suivis d’une année sur l’autre, nous citerons par exemple KDE, Libre Office et Open Office, Debian… D’ailleurs, aviez-vous déjà vu le logo de sudo ?

logo sudo

Au-delà de la technologie, d’autres sujets sont abordés comme la relation entre les GAFAs et l’Open Source et des questions économiques ou juridiques. C’est quelque chose que nous apprécions au FOSDEM, et qui change des évènements habituels : on ne se cantonne pas à une technologie, ou à un métier ; ici, l’informatique est abordée dans un sens bien plus large.

Qui dit diversité des technologies dit aussi diversité dans le public. Outre le fait que les gens viennent du monde entier (ou au moins de l’Europe entière), je n’ai jamais rencontré dans l’informatique une telle diversité de genres, ni autant de respect envers chacun. C’est aussi là bas, il y a quelques années, que j’ai pour la première fois entendu parler d’informatique féministe, ou d’accessibilité. Parce que c’est aussi ça l’esprit FOSS : à la fois par et pour la communauté. Et au centre de tout ça, il y a l’indispensable nécessité de préserver les communautés qui en résultent.

Cet aspect communautaire est également abordé lors de conférences sur le thème des bienfaits du mentorat, que nous encourageons et pratiquons aussi chez JoliCode via le programme de mentorat de l’Afup, ou sur l’organisation du FOSDEM, qui est entièrement organisé par des bénévoles et nous les félicitons 👏

Alors on espère bientôt pouvoir venir sur place pour déguster des frites, de la bière, et surtout pour le FOSDEM ; et d’ici là, à vos contributions !

blog comments powered by Disqus