Yo, crée tes projets Symfony2 sur mesure

Si vous suivez un peu l’actualité du blog, vous avez dû apercevoir mon précédent article sur automatiser le front-end dans un projet Symfony2.

On y voit que la mise en place d’un workflow front-end moderne avec Symfony2 peut prendre du temps :

  • mise en place des dépendances ou librairies ;
  • la configuration des tâches Grunt, ou Gulp ;
  • installation de Bundles communs ;
  • suppression d’Assetic ;
  • etc.

Et pour tout nouveau projet, nous recommençons cette succession de tâches ennuyeuses.

Pour optimiser cela, j’ai mis en place un générateur yeoman joli-symfony pour tout ce protocole d’installation et de configuration.

À propos de Yeoman

Yeoman

Yeoman est un outil qui va nous permettre de démarrer le développement de notre application Web rapidement et simplement, grâce à son système de générateurs. Pour faire simple, un générateur est un plugin qui va être exécuté avec la commande yo et qui va mettre en place tous types de projet en un clin d’oeil.

Yeoman, Grunt et Bower

Yeoman est une combinaison de trois outils : Yo, Grunt, et Bower. Combinés ensemble, ces outils fournissent tout ce dont un développeur a besoin pour démarrer un projet web.

yo

Yo est l’outil utilisé pour échafauder une nouvelle application grâce au générateur mis à disposition. Il permet de créer l’arborescence du projet, l’organisation des assets, la mise en place des ressources, etc. Il y a actuellement 1300 générateurs disponible, pour toute sorte de projet.

grunt

Grunt est un outil qui permet d’exécuter des tâches écrites en javascript, souvent utilisé pour automatiser les tâches de compilations d’assets.

bower

Bower est un gestionnaire de paquets qui va permettre de gérer les dépendances et librairies front-end, à la Composer.

Notre générateur joli-symfony

joli-symfony

Ce générateur vous permet de créer un projet Symfony en vous laissant certains choix (tout en ayant une configuration par défaut) :

  • choisir une version de Symfony2 (2.3, 2.5, 2.6) (1) ;
  • utiliser Grunt ou Gulp ;
  • ajouter trois bundles (DoctrineFixturesbundle, DoctrineMongoDBBundle, DoctrineMigrationBundle), plus à venir ;
  • choisir d’utiliser Bootstrap 3.3 en version SASS ;
  • profiter de la suppression automatique d’Assetic.

Au moment de finir l’installation, trois commandes seront exécutées automatiquement afin d’installer les dépendances du projet :

 $ bower install
 $ npm install
 $ composer install

Conclusion

Avec le générateur joli-symfony, vous avez maintenant toutes les cartes en main pour mettre en place un projet Symfony2 de manière automatisée, rapide et efficace.

Ressources

(1) Note: La version 2.4 de Symfony n’étant plus officiellement supporté, il n’est pas possible de l’utiliser avec le générateur.

blog comments powered by Disqus