Paris Web 2015 fête ses 10 ans !

Paris Web 2015 fête ses 10 ans !

Paris Web fête ses 10 ans cette année, et c’est avec plaisir que Bastien, Aurélien et moi-même y étions présents.

Comme à l’accoutumée, tout le staff bénévole de Paris Web nous accueille les bras ouverts dans une atmosphère agréable et très bien rodée. Cette année, une voire deux licornes étaient des nôtres et circulaient pour le bonheur de tous !

Des conférences de qualité, sur la forme comme sur le fond

Pour les non-initiés, Paris Web n’est pas une conférence technique, on y parle de tout et ce n’est pas pour acquérir de nouvelles compétences techniques que nous y allons, mais pour la communauté, l’ouverture d’esprit et la fraîcheur apportée sur notre métier au quotidien.

De l’actualité

Nous commençons la journée par un sujet d’actualité et qui nous concerne tous, dans notre vie privée comme dans notre vie professionnelle, « Internet et libertés : pour un engagement des acteurs numériques » par Adrienne Charmet, coordinatrice des campagnes de la Quadrature du Net. Conférence passionnante sur le fond comme sur la forme : dans une société de plus en plus contrôlée (Hadopi, Loi sur le renseignement et Loi sur la surveillance internationale) il est de la responsabilité de chacun de lutter pour (entre autre) ses données et libertés personnelles ainsi que la neutralité du Web. De plus, elle encourage à participer à la consultation en cours, lancée par la Ministre du numérique Axelle Lemaire sur le Projet de Loi numérique. Nous applaudissons de toutes nos forces, car d’une part nous appuyons ce message, et d’autre part, la plateforme inédite est conçue et développée par la société Cap Collectif avec l’appui de JoliCode.

Du front

Nous assistons ensuite à la conférence de Christophe Porteneuve sur l’accélération du développement front au quotidien. Parmi le flux d’informations, il faut retenir que le Save, Switch, Reload, Replay (SSRR) c’est depuis longtemps terminé, il est possible d’éditer en live dans le navigateur grâce aux devTools, d’obtenir un feedback instantané du navigateur grâce à des outils comme fb-flo ou BrowserSync, mais aussi de la synchro multi-devices et un accès aux fichiers sources avant compilation grâce aux source Maps, etc. Ce qui a particulièrement retenu notre attention, c’est le changement d’outil de build de Brunch à Webpack par Christophe, pourtant le premier à mettre en avant celui-ci. Ce changement est lié au retard qu’a pris Brunch sur l’intégration de npm, ainsi qu’à des projets comme React Hot Loader qui sont directement prêts à être utilisés sous Webpack. Malgré tout, après sa réécriture complète en ES6 pour faciliter les contributions et avec l’ouverture d’une discussion, on peut espérer le voir rattraper son retard dans les prochains mois !

La suite de la journée restera en bonne partie sous le signe du développement front avec la mise en avant de « CSS Grid Layout », les « WebPerf 2.0 » et la création de style guide de qualité.

Des sujets qui nous tiennent à coeur

Nous avons également assisté à « Creating a Culture of Code Quality » de la part de David West de chez Pinterest. Un sujet qui nous tient particulièrement à coeur chez JoliCode, et qui nous conforte dans notre idée que la qualité est le maître mot dans notre domaine, « Quality leads to confidence. Confidence leads to rapidity ». En même temps se tenait l’informelle sur le thème de la #LoiNumérique qui a actuellement lieu sur http://www.republique-numerique.fr, à laquelle nous avons naturellement participé, afin de partager notre vision du projet avec les autres participants.

De la performance, de l’accessibilité, de la psychologie, etc.

Beaucoup de sujets ont été abordés durant ces deux journées. Vorlon.js (un super outil pour le debug Web cross-platform et cross-browser), ECMAScript 6, le pair design, la psychologie sociale, le WebGL, l’accessibilité, etc. Benjamin Fraud et Olivier Dolbeau nous ont présenté la mise en place de micro-services chez BlaBlaCar. Le nombre de retours des développeurs francophones étant encore peu nombreux, nous avons eu plaisir à écouter leur retour d’expérience et à les questionner sur leurs choix techniques.

Le mot de la fin

Encore une très bonne édition, la recette est simple : des moments conviviaux, des conférences de qualité et des échanges enrichissants. Mais Paris Web, c’est aussi et surtout des bénévoles. Si l’aventure vous tente n’hésitez pas à vous engager pour l’année prochaine !

blog comments powered by Disqus